Santé et Éducation

medecins-du-monde

SOS Villages d’Enfants

Un endroit où l’on se sent chez soi

Il n’y a pas si longtemps, huit frères et sœurs de Chicago se sont retrouvés seuls lorsque leur mère est allée en prison pour trafic de drogue et a volontairement mis fin à ses droits parentaux. Une tante a accueilli les enfants, âgés de 10 mois à 12 ans, mais l’arrangement n’a pas duré. Grâce à SOS Villages d’Enfants, les frères et sœurs ont pu rester ensemble.

L’organisation caritative accueille 52 000 enfants orphelins ou abandonnés dans 131 pays, dont les États-Unis. Récemment, elle a étendu ses activités en Afrique, où l’épidémie de sida a laissé de nombreux enfants sans parents. Chaque « village » SOS se compose d’une dizaine de foyers de groupe, chacun avec six à huit enfants et deux adultes. L’objectif est de faire en sorte que chaque village se sente comme une communauté et que chaque foyer se sente comme une famille.

Tendre la main et lire

Une ordonnance pour les livres

La plupart des enfants redoutent d’aller chez le médecin, mais Mikela, 2 ans, qui vit dans un refuge avec sa mère dans le Vermont rural, n’en fait pas partie. C’est parce que le pédiatre de cette petite fille participe à Reach Out and Read, un programme d’alphabétisation unique qui distribue des livres aux enfants dans le besoin lors de chacun de leurs examens réguliers.

Cet organisme, qui forme des médecins et des infirmières pour sensibiliser les parents à la valeur de la lecture, fournit des livres à environ 1,7 million d’enfants chaque année. Elle accepte les dons d’argent et de livres d’occasion et recherche actuellement des bénévoles dans les salles d’attente des médecins pour aider les enfants à lire.

Les parents en tant qu’enseignants

Soutien aux mamans et papas

Les enfants n’ont pas de manuel d’instruction, mais les parents, en tant qu’enseignants, offrent ce qu’il y a de mieux : son personnel visite régulièrement les familles dans le besoin à la maison, aide les parents à se sentir plus confiants quant à leurs compétences en matière de soins, leur enseigne comment mieux interagir avec leurs enfants et les met en relation avec les ressources communautaires qui servent les familles. Il fournit également des dépistages pour identifier les problèmes de développement à un stade précoce. PAT croit que les interventions précoces peuvent aider à prévenir la maltraitance des enfants et d’autres problèmes.

Médecins du Monde

Fourniture d’aide humanitaire

Des conflits dans le monde entier ont ruiné la vie de millions de familles. La guerre au Kosovo a entraîné la détérioration du système de soins de santé du pays, entraînant une hausse spectaculaire des taux de mortalité infantile. L’effondrement économique de l’ex-Union soviétique a entraîné l’éclatement des familles et une augmentation des cas de maltraitance et de négligence envers les enfants. Aujourd’hui, dans la seule ville de Saint-Pétersbourg, on estime que 50 000 enfants vivent dans la rue.

Dans ces pays et dans une vingtaine d’autres dans le monde, des volontaires de Médecins du Monde (DOW) fournissent une assistance médicale et humanitaire. Les programmes du DOW fournissent des médicaments pour combattre les épidémies, offrent des soins prénatals aux femmes enceintes et à leurs bébés, et luttent pour aider à protéger les droits des enfants.

Articles similaires :